Marin-Marie Paul DURAND COUPPEL de SAINT-FRONT dit MARIN-MARIE (Fougerolles-du-Plessis, 1901 – Saint-Hilaire-du-Harcoët, 1987)

Le Pourquoi-Pas ? dans le Scoresby Sund
Crayon, aquarelle et gouache sur papier
55.5 x 84.5 cm
Signé en bas à droite : Marin-Marie

Influencé enfant par une mère peintre, élève d’Harpignies, et par la découverte des Îles Chausey où son père passionné de navigation l’emmène, il suit les cours de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, après l’obtention d’un doctorat de Droit à Rennes. Dès 1923-1924, il expose à la galerie Devambez. Volontaire pour faire son service militaire sur le Pourquoi-Pas ? avec son brevet de gabier en poche et après avoir gardé le bateau pendant l’hiver 1925-1926, à Saint-Servan, il embarque pour les Hébrides et le Groënland au côté du Commandant Charcot. Si nombreux autres peintres ont accompagné Charcot pendant ses expéditions, tels Louis-Agricol Montagné et René Yves Creston, Marin-Marie lie une profonde amitié avec le commandant. Monté à bord comme soutier, il devient caméraman, ce qui lui permet de réaliser un film et de remplir plusieurs carnets de croquis. Il s’en sert très souvent par la suite notamment pour exécuter les grandes toiles commandées en 1942 par le Musée de la Marine.(voir fig 1) Peintre de la Marine en 1934, il se consacre à son unique passion, la mer, conjuguant l’art, la navigation et la création en esthétique industrielle et navale jusqu’à la fin de sa vie.

Quoique non datée, notre aquarelle a vraisemblablement été exécutée dans les années qui ont juste suivi l’expédition. En effet, son coup de crayon suggérant à peine les volumes, l’aquarelle rapide laissant de grandes réserves de papier et enfin la gouache magistralement posée sont typiques de sa production d’avant-guerre. A toutes ces qualités, s’ajoute le sujet sensationnel maintes fois traité, un hommage fort au Commandant Charcot, « le gentleman des pôles ».

vendu – sold I was told it was in www.spying.ninja/ the mp3 player section