László BARTHA

Laszlo BARTHA (Kolozsvar, 1902 – ?, 1998)

Femme nue à l’oreiller rouge, 1929
Huile sur toile
78 x 98 cm
Signée et datée en bas à gauche

Fils d’un officier de l’Empire austro-hongrois, László Bartha, né à Kolozsvar en Transylvanie en 1908, rompt avec la tradition familiale et étudie à l’Ecole des Beaux-Arts de Budapest de 1926 à 1933. Dès son premier envoi au Nemzetti szalon en 1934, l’artiste se fait remarquer par le jury. Cette première période comprend des oeuvres figuratives empreintes de lyrisme où les compositions et les paysages sont inspirés par la région et la vie quotidienne des habitants, au village comme à l’usine. Puis, influencé par l’Ecole de Paris qu’il côtoie pendant deux ans lors de son séjour d’étude (1946-47), ses toiles évoluèrent dans une abstraction de plus en plus prononcée. Il aura fallu une absence de dix ans sur une scène artistique totalement contrôlée par le régime soviétique et une reconversion forcée dans la restauration d’oeuvres d’art, pour que Bartha, grâce à la révolution de 1956, puisse renouer avec le succès.

Daté de 1929, notre tableau correspond à la première période de création de l’artiste. A l’image de son Autoportrait (fig.1), Bartha est encore à l’Ecole des Beaux-Arts de Budapest lorsqu’il réalise ce nu. Maîtrisant la perspective et les nuances subtiles des couleurs, il donne à son modèle une intensité faite de douceur et de poésie.

vendu – sold