Jean-Dupas-site2

Jean Théodore DUPAS ( Bordeaux, 1882 – Paris, 1964 )
L’Ange
Tempera sur toile
278 x 185 cm

Provenance : Galerie Alain Blondel, Paris

Elève de Jean-Gustave Lauriol et de Paul Quinsac à l’ Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux, Jean Dupas obtient le Premier Grand Prix de Rome en 1910 avec Eros vainqueur du dieu Pan, conservé à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. Il part à Rome en 1911, rejoint par Robert Poughéon. Dès 1923, Dupas répond à des commandes de la Manufacture de Sèvres puis diversifie son art, travaillant pour la Manufacture des Gobelins, s’exerçant à la gravure mais aussi à l’affiche. L’artiste connaît un franc succès en 1925 lors de l’exposition des Arts Décoratifs de Paris, notamment grâce au tableau Les Perruches et à sa grande composition La Vigne et le Vin destinée au pavillon des Vins de Bordeaux et aujourd’hui conservée au Musée d’Aquitaine. A la suite de cette exposition, Dupas participe avec Alfred Janniot et Jacques-Emile Ruhlmann à la décoration du paquebot Ile-De-France puis à celle du Normandie dès 1935. Artiste-décorateur désormais célèbre, il devient conservateur du Musée Marmottan en 1940 avant d’être reçu membre de l’Académie des Beaux-Arts en 1941.
Cette tempera est une étude grandeur nature d’une des figures que Dupas réalise pour la décoration intérieure placée en 1948 dans la basilique Notre-Dame de Brébières d’Albert.