Jaume Guiran
Antoine-Marie-Joseph Charles dit Jaume GUIRAN (Aix-en-Provence, 1896 – ? 1950)

Place de l’Hôtel de ville d’Aix, 1930
Huile sur toile
75 x 39 cm
Signée en bas à droite et datée au revers de la toile : jaume guiran / 1930

Elève de J. Aubry, Jaume Guiran est avant tout l’héritier de Louis-Mathieu Verdheilan (1875 – 1928) et ami d’Albert Marquet. Animateur de la société des Amis des Arts d’Aix-en-Provence, où exposa Cézanne, il est sociétaire du Salon des Artistes Français et de plusieurs salons du sud-est. Il se distingue aussi largement par des bois gravés pour des illustrations de livres provençaux.

Témoignage de la peinture aixoise dans les années 1930, notre vue illustre aussi combien Jaume Guiran a assimilé les leçons de son maître, chef de file de la peinture fauve provençale : l’écriture simplifiée saisissant l’essence de la scène – la chaleur solaire et écrasante -, les cernes sombres –héritage de Marquet- appliqués autour des aplats de couleurs claires, le bouleversement de la perspective, sont autant d’indices de cette filiation. Pourtant, le point de vue – ici depuis le balcon de l’hôtel de Ville- et le sentiment de solitude confèrent une originalité intrigante à une place de l’Hôtel de Ville provinciale ici réinterprétée par son auteur. Peint au lendemain de la mort de Verdeilhan, notre tableau témoigne de la continuité de ce mouvement tout en le renouvelant par son étrangeté.

vendu – sold