Émile René Ménard
Emile-René MENARD (Paris, 1862 – 1930)

Portrait d’un dandy
Panneau
64, 5 x 34 cm
Signé et dédicacé en bas à droite : E.R Ménard / à mon ami Paul Fuchs

Exposition : Peut être exposé à la Société Nationale des Beaux-Arts de 1891, Portrait de Monsieur R de M…, sous le n° 6557.

Connu principalement pour ses paysages symbolistes et crépusculaires, Emile-René Ménard produit au début de sa carrière des tableaux de petites dimensions et des portraits d’une grande intensité d’expression. (voir fig 1) C’est à cette première période encore très influencée par ses années impressionnistes qu’appartient notre portrait.

L’homme élégamment vêtu d’une jaquette rouge, d’un corsaire noir et de chaussures noires vernies à nœuds, est assis songeur sur un sofa une main gantée, l’autre tenant une cigarette. Le traitement volontairement esquissé, voire flou de la pièce qui entoure notre personnage n’a pour but que de mettre en valeur son regard extrêmement intense. On pourrait penser que ce tableau correspond au portrait de Monsieur R de M… exposé en 1891 à la Société Nationale des Beaux-Arts. En effet, la ressemblance avec un Robert de Montesquiou jeune, qui n’est pas encore l’icône immortalisée par Sergent et Whistler, est frappante par de nombreux points.

Le dédicataire du tableau, Paul Fuchs (1864-1940) est avocat à la Cour d’Appel de Paris mais c’est en tant que journaliste qu’il établit sa renommée. Ami de toujours de Laurent Tailhade, qui l’introduira dans les milieux littéraire et artistique de son époque, il collabora à de célèbres journaux tels que le Figaro ou Die Bühne – le grand magazine culturel viennois-.

 

vendu – sold