Costas DIMITRIADIS

(Assénovgrad, Bulgarie, 1879 – Athènes, 1943)
Elefthérios Venizélos, Paris, 1919

Marbre

30 x  55 x 60 cm

Signé, localisé et daté  sur le côté gauche

Identifié et daté sur le côté droit

Sculpteur grec majeur du XXe siècle, Dimitriadis a étudié à Athènes avant de s’installer à Paris et de travailler au sein des ateliers de Barras et de Coutan. Portraitiste de talent, il est présent au Salon des Artistes français à Paris à partir de 1906.

 

Ce buste en marbre, réalisé à Paris, témoigne d’un attachement prégnant pour sa Grèce natale. Il représente ici l’homme politique Elefthérios Venizélos (1864-1936), qui a longtemps travaillé à l’unification de son pays au point d’être finalement surnommé le « fondateur de la Grèce moderne ». Tout comme Dimitriadis, Venizélos fut, à partir de 1920, parisien d’adoption : lui qui y effectuait déjà des séjours réguliers, finit par s’y installer après sa défaite législative face aux royalistes. Cette défaite n’a cependant vraisemblablement pas entamé sa popularité, et le buste fut même édité en bronze.