Laurent GUÉTAL

(Vienne, 1841 - Grenoble, 1892)

Paysage dauphinois

Huile sur toile marouflée sur panneau

29,5 x 40 cm

Cachet de la vente de l’atelier Guétal en bas à gauche et au dos.

Natif de l’Isère, l’Abbé Laurent Guétal vécut la grande majorité de sa vie au Séminaire du Rondeau dans les environs de Bordeaux. C’est de sa région qu’il fit son sujet de prédilection et qu’il représenta tout au long de sa carrière, dans des paysages d’un calme méditatif qui illustrent bien son mode de vie retiré. En effet, Guétal préférait la solitude de son atelier à l’agitation de la vie laïque et urbaine ; il écrivit même y avoir « trouvé là une solitude chère que je défends même contre les collègues. »

Avec Jean Achard (1807-1884), il est l’un des représentants majeurs des peintres de paysages dauphinois au XIXe siècle : profondément ancrée dans sa région, cette École dauphinoise est connue pour ses représentations grandioses à tendance réaliste de montagnes. Son grand tableau Le Lac de L’Eychauda, qui lui permit d’obtenir une troisième médaille au Salon de 1886, tient d’ailleurs aujourd’hui encore une place majeure parmi les collections du Musée de Grenoble.

Cette petite composition permet donc ainsi de saisir à moindre échelle tout le charme et l’élégance du paysage dauphinois ainsi que de la création artistique locale au XIXe siècle.