Claude LEPAPE

(Paris, 1913 – Villiers-le-Morhier, 1994)
Homme au café

Huile sur toile

80 x 64 cm

Signée en bas à gauche

Provenance : Succession Maud LEUVIELLE dite LINDER. Ancienne collection Max LINDER.

Claude Lepape est un peintre français du XXe siècle, fils de Georges Lepape qui reste aujourd’hui encore connu pour ses illustrations de mode et sa ligne claire.

Claude, quant à lui, suivit des études à l’École nationale supérieure des beaux-arts à Paris avant de travailler pour l’illustration, la publicité et le théâtre. Il a également réalisé de nombreuses natures mortes d’inspiration surréaliste, où la virtuosité de la touche s’allie à l’absurde des juxtapositions (l’historienne de l’art et critique Lydia Harambourg dit notamment de lui dans son ouvrage sur L’École de Paris, 1945-1965, Dictionnaire des peintres que son dessin était « précis, d’une acuité microscopique »).

La partie de son œuvre la plus connue est sûrement composée de ses « natures mortes psychologiques » selon l’expression de Marcel Achard, des « portraits par l’objet » où le modèle n’est plus représenté sous ses propres traits mais symbolisé à travers des objets auxquels son identité est rattachée. On peut ainsi citer l’exemple de Melle Perriat, portrait-objet (aussi dit Portrait par l’objet de Madame Perriat), où la femme est évoquée via les attributs de sa féminité : gants violines, perles, sac à main décoré… L’Homme au café apparaît donc comme un exemple unique au sein de l’œuvre de l’artiste ; en effet, rares sont les portraits figurés de Claude Lepape et encore plus les portraits en pied.

Figure assez inclassable, Lepape est néanmoins souvent associé à l’École de Paris.

 

 

VENDU / SOLD