Vendu / Sold

Manuel ORAZI

(Rome, 1860 – Paris, 1934)
L’épouse du Soleil, 1912

Crayon, encre et fusain sur papier
41 x 30 cm
Monogrammé en bas à droite
Littérature : Je Sais Tout, 15 juin 1912, n°89, p.601

Né en 1860, Manuel Orazi quitte Rome pour s’installer à Paris en 1892. Il se fait rapidement connaître grâce aux affiches qu’il réalise pour Sarah Bernhardt ou La Maison Moderne, et pour ses illustrations pour diverses revues parisiennes et ouvrages écrits par Edgar Allan Poe, Charles Baudelaire ou encore Oscar Wilde.

L’Epouse du Soleil., roman de Gaston Leroux, parait en feuilleton dans la revue Je Sais Tout de mars à août 1912. Orazi, en charge des illustrations, reprend ici un passage du chapitre Dans la maison du serpent : « Ainsi remontait-elle du fond des ténèbres et des songes où la plongeait presque instantanément le sachet sacré toujours prêt au poing hideux des trois momies vivantes. Les mammaconas, elles aussi, avaient des parfums redoutables qu’elles allumaient autour d’elle, pour la rendre immobile. Et l’Épouse du Soleil devenait statue quand elles brûlaient dans des vases précieux la résine de sandia, plus odorante que l’encens, plus endormante que la jusquiame et plus hallucinante que l’opium ».