Pierre Octave VIGOUREUX

(Avallon, 1884 – Nogent-sur-Marne, 1965)
Le Parfum, 1909

Pierre
65 x 34 x 43 cm
Signée sur le socle

Exposition : Salon des Artistes Français, 1909, Paris, n°3901, Médaille de bronze

Vendu / Sold

Né en 1884 à Avallon, Pierre Octave Vigoureux est le sculpteur du monumental, taillant ses colossales figures dans la pierre.

Il débute auprès de son père à l’âge de seize ans, et réalise ses premières sculptures en bois. Encouragé par les sculpteurs Jean Dampt et Georges Loiseau-Bailly, qui lui furent d’une grande inspiration, Pierre Vigoureux entre à l’Ecole des Arts Décoratifs de Paris en 1902.

C’est aussi la découverte de la pierre tendre chez un marbrier de l’Oise qui marque un tournant dans la production de Vigoureux : cette pierre «  docile sous le ciseau » lui offre une liberté nouvelle, donnant accès à la sculpture monumentale qui fera son succès.

Pierre Vigoureux expose au Salon des Artistes Français à partir de 1906, et reçoit par la suite de nombreuses commandes publiques ( monument aux morts d’Avallon en 1921, celui de Vézelay en 1923…) mais aussi privées dont l’extraordinaire « Carrousel de la vie parisienne », commandé par le célèbre couturier Paul Poiret. Présentée à l’Exposition des Arts Décoratifs de 1925, on y retrouve 47 figures monumentales, représentatives des gens qui animent la capitale.

Il réalise également en 1926 un impressionnant bas relief en ciment d’une hauteur de 8,5 mètres, trônant au dessus du porche d’entrée de l’Eglise Saint Christophe en Javel à Paris.

Enfin, comme ses talentueux contemporains, Vigoureux participe à la décoration du Palais de Tokyo et réalise  La Vendangeuse, érigée en 1937 sur le terre-plein du Musée d’Art Moderne de Paris.

Notre œuvre, Le Parfum, est exposé au Salon des Artistes Français en 1909, et reçoit les éloges qui vaudront au sculpteur la médaille de bronze du Salon, ainsi qu’une commande de l’Etat, une réplique monumentale en marbre du Parfum, aujourd’hui conservée à Villeurbanne.