Alberto Fabio LORENZI

(Florence, 1880 – 1969)

Quand je serai adulte, j’aurai des cheveux courts et des poupées comme maman, vers 1925

Gouache
29,5 x 20,5 cm
Signée en bas au centre

Alberto Fabio Lorenzi, né à Florence en 1880, est avant la Première Guerre mondiale le collaborateur de deux des plus luxueuses revues de l’époque :  Le journal des dames et des modes, pour lequel il signe ses planches ‘Fabius’ et la Gazette du Bon Ton, pour laquelle il signe ‘Fabius Lorenzi’. C’est au titre de cette dernière collaboration qu’il participe, en 1913, à l’importante exposition qu’organise la galerie Lesvêque à Paris (l’ancienne galerie Barbazanges dont les locaux situés 109,  rue du faubourg Saint-Honoré appartenaient au couturier Paul Poiret) sous le titre : Les collaborateurs de la Gazette du Bon Ton.

A partir du début des années 20, Fabius Lorenzi collabore très régulièrement à des périodiques comme Fantasio, Le sourire et La vie parisienne dont est probablement issue cette feuille particulièrement aboutie et typique de la période Art déco. L’artiste y dénonce de manière humoristique certains travers de la garçonne, femme emblématique de l’époque : cheveux courts, fume-cigarette et poupées…

Faisant suite à l’exposition The world of Art deco qu’organise en 1971 le Minneapolis Institute of Arts dans laquelle figurait des œuvres de Fabius Lorenzi, la galerie du Luxembourg, qui fut pionnière dans la redécouverte des artistes de ce mouvement, organise en 1972 une importante exposition autour de ces illustrateurs. Cette exposition, intitulée Illustrateurs de Modes et Manières en 1925 réunit plusieurs gouaches de Fabius Lorenzi parmi les œuvres les plus importantes de l’illustration Art déco.