Jean-René DEBARRE

( ?, 1907 – Paris, 1968)
Femme à la fleur

Bois et clous
93,5 x 88,5 cm
Signé

Né en 1907, Jean-René Debarre se passionne pour la sculpture et l’enseigne à l’École Boulle. Lauréat de la Fondation Américaine Blumenthal pour la Pensée et l’Art Français en 1932, il peut alors se consacrer librement à son art et réalise de nombreuses décorations murales dans des lieux publics aussi bien que chez des particuliers.

Il réalise à la demande de Léon Azéma, architecte pour la construction du passage souterrain de la porte de Clichy entre 1935 et 1938, une sculpture en béton moulé aux armes de la Ville de Paris. On connaît aussi de lui un bas-relief, témoignage de la tradition viticole de Bagneux, daté de 1943 et placé depuis dans la salle du conseil de l’ancienne mairie, ainsi que le Comoedia, ancien cinéma de la famille Holley à Brest, créé dans un style Art Déco par Debarre en collaboration avec l’architecte Michel Ouchacoff en 1950.

En 1937, il présente à l’Exposition Internationale de Paris un triptyque de panneaux sculptés inspiré d’une fable de La Fontaine Les deux pigeons sur le stand 44 réalisé par Charles Dudouyt et collabore à la décoration du stand 33 de Paul Beucher.

La Femme à la fleur est un bel exemple du goût de Debarre pour les Arts Décoratifs et son talent de décorateur est exprimé ici par les clous qui ajoutent à la féminisation du modèle en bois brut.

Born in 1907, Jean-René Debarre was passionate about sculpture and taught it at the École Boulle. When he won the Blumenthal Prize in 1930, he decided to entirely devote himself to his art and he created a number of wall designs, for public places as well as private homes.

He was commissioned by Léon Azéma, the architect who built the underground passage of the Porte de Clichy (on the outskirts of Paris) between 1935 and 1938, to make a sculpture in molded concrete, bearing Paris coat of arms. In 1943, he realized a bas-relief for the city hall of Bagneux, as a testimony of the past wine-growing tradition in the area. In 1950, Debarre decorated the Comeodia, a movie theater in Brest, with the collaboration of architect MichelOuchacoff.

At the 1937 Exposition Internationale de Paris, he presented a triptych of sculpted panels, inspired by La Fontaine’s fable The two pigeons, on the stand of Charles Dudouyt, and he took part in the decoration of Paul Beucher’s stand.

La Femme à la fleur is a good example of Debarre’s taste for decorative arts, and his talent is expressed here by the nails that enhanced the feminine aspect of the wood figure.