Freddy WYBAUX

(Molenbeek-Saint-Jean, 1906 – Liège, 1977)
Salomé

Bas-relief peint, bois
85 x 84 cm
Signé en bas à droite

Vendu / Sold

Elève à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège puis à l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers, Freddy Wybaux expose au Cercle des Beaux-Arts de Liège de 1935 à 1971. Artiste polyvalent, il multiplie les démarches et recherches allant de la figuration à l’abstraction, du petit format à l’art monumental et laisse derrière lui une œuvre caractérisée par la pureté des lignes et l’équilibre des masses.

 

Notre bas-relief en bois représente Salomé, héroïne biblique des Évangiles selon Matthieu (14 ; 1-12) et selon Marc (6 ; 14-29). Fille d’Hérodiade, la jeune fille danse devant Hérode Antipas, son beau-père qui charmé lui promet de lui donner ce qu’elle voulait. Sur les conseils de sa mère, elle demande la tête de Jean-Baptiste qui avait critiqué le mariage d’Hérodiade avec le frère de son premier mari. Hérode Antipas accepte et lui fait porter la tête décapitée sur un plateau.

L’artiste accentue l’instant dramatique de cette scène avec la couleur rouge qu’il utilise pour le drapé de la robe et le voile de Salomé, tout en valorisant avec talent le mouvement de son corps au premier plan.

 

 

Freddy Wybaux studied at the Académie Royale des Beaux-Arts in Liège and Antwerp (Belgium). He exhibited his work at the Cercle des Beaux-Arts from 1935 to 1971. As a versatile artist, he used a variety of styles, from abstract to figurative, and did small pieces as well as monumental art. Wybaux’s work is characterized by the purity of the lines and the balance of the masses.

 

This wood bas-relief represents Salome, a biblical character mentioned in the Gospels according to Matthew (14:1-12) and Mark (6:14-29). When she danced for her stepfather Herod Antipas, he decided he would grant any of her wishes. Salome’s mother Herodias advises her to ask for the head of John the Baptist, who had criticized Herodias’ marriage to the brother of her first husband. Herod Antipas accepts her request and John the Baptist’s head is brought to Salome on a platter.

Wybaux emphasized the dramatic aspect of this scene by using red for the drape of Salome’s dress and for her veil, while beautifully highlighting the movement of her body in the foreground.