Paul ACCART

Ecole Française XXe siècle
Monsieur Loyal, portrait de Max Dearly, 1924

Huile sur toile
116 x 73 cm
Signée et datée en bas à gauche

Exposition : Salon d’Automne de 1924

Vendu / Sold

Artiste probablement autodidacte, on sait peu de choses de Paul Accart, sinon ses deux participations au Salon des Indépendants de 1926 et 1928 et au Salon d’Automne de 1924 où il présente notre tableau. Accart nous livre

ici un portrait étonnant de vérité et de sincérité de Max Dearly (1874-1943) (fig. 1). Fantaisiste né, acteur de vaudeville et de revue, il fut l’une des plus grandes personnalités du music-hall parisien du début du siècle.

Il inspira d’ailleurs Max Linder et Charles Chaplin. Créateur en 1923 du Gala de L’Union des Artistes, Max

Dearly a donc l’idée d’organiser chaque année une soirée de bienfaisance en demandant au plus grand nombre

possible de vedettes d’organiser un numéro de cirque. Ce concept original rencontrera un véritable succés et la

tradition perdurera jusque dans les années 1970. C’est donc tout naturellement en costume de Monsieur Loyal, l’homme orchestre du cirque, que Paul Accart représentera le goguenard Max Dearly.